La ville renforce le nettoyage des rues

11 oct. > 31 oct.

la Ville a repensé l’organisation du nettoyage de Viroflay afin de gagner en effi cacité et en qualité de service

Parce que la qualité de vie passe par la propreté des rues et des espaces publics, la Ville a repensé l’organisation du nettoyage de Viroflay afin de gagner en efficacité et en qualité de service.

Améliorer le nettoyage de Virofl ay est au cœur des préoccupations de la Ville. Un bilan a été réalisé pour optimiser ce service partagé entre la société Nicollin (nettoyage des rues) et les agents de la ville (nettoyage des cours d’écoles). Premier constat  : la partie Ouest de l’avenue du Général Leclerc (des Arcades à Versailles), fréquentée par les piétons se rendant vers les gares, les écoles, les commerces et les restaurants à proximité, nécessitait un nettoyage renforcé. Dorénavant une balayeuse secondée par un agent équipé d’un souffl  eur à moteur électrique passe deux fois par semaine au lieu d’une. En revanche, pour la partie Est, entre la rue de la Côte et Chaville, du fait de sa confi guration engendrant moins de déplacements piétons, le seul nettoyage du mercredi peut être maintenu. Il en est de même pour toutes les autres rues de la ville qui continuent de bénéfi cier d’un nettoyage hebdomadaire. 

Côté cours d’écoles, entretenues par les agents de la Ville, l’enjeu était de réduire les nuisances sonores, dues au passage de la souffl  euse, pendant le temps scolaire. Pour les écoles Lamartine, Le Coteau, L’Aulnette et Corot, qui sont également des accueils de centres de loisirs, il a été décidé d’externaliser la prestation pour qu’elle puisse être réalisée le samedi, hors périodes de cours et accueils de loisirs, soit 42 interventions annuelles désormais réalisées par la société Nicollin. Pour les écoles Le Colombier et Arcades qui ne sont pas des accueils de loisirs, quatre à cinq agents continuent de nettoyer les cours, mais exclusivement le mercredi après-midi, en dehors du temps scolaire. L’externalisation du nettoyage des cours d’écoles a permis de dégager du temps libre aux agents de la Ville qui peuvent améliorer sensiblement l’entretien du mobilier urbain (ponçage, lasure, peinture…), l’enlèvement des tags, les travaux de marquage au sol ainsi que la réfection des nids de poules et les divers travaux de voirie. 

Le nettoyage en quelques chiffres

Budget annuel : 550 000 €

> 70 km de trottoirs, soit 35 km de voirie.

> 90 corbeilles à vider quotidiennement en fonction du taux de remplissage des corbeilles.

> 104 bancs à rénover sur 206 existants.

> 100 tags repérés en ville.

> 50 demandes de réfection de nids de poules de janvier à mai 2019.

> 206 passages piétons, 7 600 places de stationnement et 5 000 mètres linéaires de pistes cyclables constituent un marquage au sol à entretenir régulièrement.

 

 

 

[ Dernière mise à jour : 21.10.2019 ]

Newsletter

L'essentiel de votre ville !

inscrivez-vous à la lettre d'information