Une exposition décoiffante

expositions

 

03 mars > 01 avril

« Tiré par les cheveux », présente les œuvres de dix artistes réalisées avec cette fameuse fibre qu’est le cheveu.

Après le verre, c'est une exposition pour le moins insolite que vous êtes invité à découvrir à l'Ecu de France, du 3 mars au 1er avril. " Tiré par les cheveux ", présente les œuvres de dix artistes réalisées avec cette fameuse fibre qu'est le cheveu.

Le cheveu revêt une importance particulière dans la plupart des cultures : il symbolise force et pouvoir, devient tantôt élément de séduction et de féminité tantôt signe de renoncement à la vie matérielle. Marqué par notre ADN, le cheveu apparait également comme vecteur du souvenir et de la mémoire, évoquant la relique ou au contraire le déchet indélicat. " Tirée par les cheveux ", cette exposition l'est certainement en présentant cette mystérieuse fibre capillaire à travers les œuvres d'une dizaine d'artistes contemporains. Mais peut-être pas autant que cela au regard de la créativité des œuvres et des messages qu'elles portent. L'exposition reflète en effet les émotions inspirées par le cheveu et plonge le public dans une histoire récurrente entre séduction et répulsion, au cœur des créations les plus délirantes.

La série Hair pieces réalisée par Nina Childress, provenant de la collection du Fonds régional d'art contemporain d'Ile-de-France, sera présentée. L'artiste, d'abord issue de la scène punk alternative parisienne a participé au collectif des peintres Les frères Ripoulin, puis a exposé dans de nombreuses galeries un travail pictural singulier fait de décalage, d'humour et d'insolence. A découvrir également, une sélection de photographies des créations " haute coiffure " de Charlie Le Mindu, artiste capillaire.

D'autres artistes attirés par le cheveu en tant que matériau de création ont suivi des voies très variées pour affirmer son caractère unique : certains mettent en avant son côté délicat et fragile, avec des créations minutieuses et de petit format, comme Laura Sanchez Filomeno, Lorna Bornand et Muriel Malchus. D'autres travaillent le cheveu, tels le fil, la laine ou la soie, avec des techniques artisanales. Alice Calm et Florence Guillemot ont choisi la couture et le tressage ; Josiane Guitard Leroux les assemble en " trikhotage " ; Antonin Mongin, prix de la jeune création des métiers d'art 2017, leur offre une seconde vie en les tissant ou en les sérigraphiant, tandis que Valérie Doutre explore l'abstraction avec des pastels grands formats. Enfin, Micki Chomicki, plasticienne du cheveu, spécialiste du cinéma, de la mode et de la scène, nous invite dans la chambre de Clémentine, une création scénique entièrement réalisée en cheveu.

Pour tout savoir concernant cette exposition, cliquez ICI.

INFOS PRATIQUES
Exposition Tiré par les cheveux
Du 3 mars au 1er avril.
Vernissage public jeudi 8 mars à 19h avec une performance du bassiste Pascal Mulot.
Galerie A l'Ecu de France.
Tous les jours de 14h à 19h.
Entrée libre. .

Infos pratiques

Horaires :

Du 3 mars au 1er avril de 14h à 19h


Vernissage public jeudi 8 mars à 19h avec une performance du bassiste Pascal Mulot.

Réservation / Billetterie :

Entrée libre

[ Dernière mise à jour : 26.02.2018 ]

Localisation

devant l'Ecu de France (Pkg)

Adresse1, rue Robert Cahen - 78220 Viroflay

Voir la fiche

Organisateur

Direction des Affaires culturelles

AdresseDirection des Affaires culturelles
1, rue Robert Cahen - 78220 Viroflay

Accès à Viroflay par la ligne C du RER et la gare Montparnasse (arrêt Viroflay Rive gauche) et la gare Saint-Lazare (arrêt Viroflay Rive droite).

Adresse postaleDirection des Affaires culturelles
BP n°16 - 78221 Viroflay Cedex

01 39 07 11 80 du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30

Contacter par mail

Voir la fiche

Newsletter

L'essentiel de votre ville !

inscrivez-vous à la lettre d'information