Quand renouveler les arbres devient une nécessité

Les travaux de réaménagement du quartier Verdun ont débuté cet été pour s'achever en septembre 2017. Une opération délicate débute à partir de février : celle de l'abattage indispensable d'arbres destinés à être remplacés.

Couper un arbre est souvent symboliquement mal vécu. Pourtant, les arbres, comme les hommes, ont une durée de vie limitée.En 2012, la Ville avait missionné un cabinet d’expertise spécialisé en arboriculture d’ornement et foresterie urbaine, membre d’une compagnie d’experts près la cour. L’expertise a révélé un niveau de dégradation préoccupant du patrimoine arboré du square et de la place de Verdun, nécessitant d’importantes interventions et soulevant la question de la pérennité de ce patrimoine. Un suivi rigoureux a été opéré afin de maintenir le plus longtemps possible ces arbres, tout en garantissant la sécurité des usagers et des riverains. Malheureusement, en raison de l’état inquiétant de la plupart de ces arbres et de leur pérennité limitée, la conservation d’un certain nombre d’entre eux n’était pas envisageable dans le cadre d’un projet de réaménagement. Onze arbres devront ainsi être abattus dans le square Verdun, mais dès le mois de février et jusqu’à l’automne 2017, ils seront remplacés par dix-neuf nouveaux sujets de belle taille. Ils complèteront trois arbres, dont un Calocèdre de plus de 20 mètres de haut, qui ont pu être conservés. Par ailleurs, la haie séparant le square du quai de la gare sera conservée pour maintenir un écran visuel naturel.

Le projet prévoit également un agrandissement très significatif de l’aire de jeux qui passera de 240 à 400 m2, offrant aux enfants un espace de qualité, convivial et vaste en harmonie avec la place de Verdun et accessible depuis celle-ci. Sur l’ensemble du quartier, 41 arbres devront être abattus, incluant ceux de la place de Verdun dont les racines endommagent fortement les trottoirs. Mais à terme, le quartier comptera 58 arbres au lieu de 47, dont 52 nouveaux sujets de 4 à 7 m de haut qui vont continuer à se développer au fil des années.

Extrait du rapport d'expertise établi en juillet 2012 par Frédéric Bizière du cabinet APE

« Le square de Verdun est compris entre de grandes habitations proches d’un côté et de la ligne SNCF de l’autre (…). Les végétaux sont implantés en alternance sur de la terre, du gazon ou du bitume avec ou sans massifs d’arbustes. (…) La pose de bordures, de pavés,de clôtures, l’aménagement d’aires de jeux pour enfants, la mise en place de sol souple et de bitume, la réfection de l’entretien du gazon, les tranchées pour l’enfouissement des réseaux et de l’arrosage automatique... génèrent des blessures importantes et irrémédiables aux racines, collets, troncs et charpentières qui évoluent en cavités, altèrent les organes atteints et déstabilisent les arbres. (…) Au regard de ces pratiques et de la présence de l’Armillaire (champignon) sur le site, notamment, l’installation et le développement de cette pathologie racinaire virulente sur des arbres indemnes sont à craindre (…). En raison de l’état de solidité inquiétant des arbres, des multiples travaux réalisés à leurs pieds, des élagages drastiques(étêtage, ravalement…) et de la présence d’Armillaire qui risque d’atteindre des sujets indemnes et sains à ce jour, le renouvellement de ce patrimoine doit être engagé rapidement par zone successive. »

En novembre 2017, le quartier Verdun comptera 58 arbres, soit 11 de plus qu’actuellement. Ci-dessous, quelques photos des arbres présélectionnés en pépinière. 

  

Calendrier des travaux

Fin 2016-début 2017 : passage Juliette

Janvier-fin avril 2017 : square Verdun, sente de la gare

Mai-septembre 2017 : place de Verdun, débouché sur la rue de Jouy, avec un phasage de travaux permettant le maintien du marché.

[ Dernière mise à jour : 09/12/16 ]

Services techniques

Adresse191, avenue du Général Leclerc - Bâtiment A
78220 Viroflay

Adresse postaleBP n°16 - 78221 Viroflay Cedex

01 39 24 14 50

Contacter par mail

Voir la fiche

Newsletter

L'essentiel de votre ville !

inscrivez-vous à la lettre d'information

Viroflay & vous